L’Apprentissage a le vent en poupe

Changement de mentalité voire même changement culturel, l’apprentissage, qui a longtemps souffert des "stéréotypes négatifs qui lui étaient accolés" selon les mots de la Ministre du Travail ...

Changement de mentalité voire même changement culturel, l’apprentissage, qui a longtemps souffert des “stéréotypes négatifs qui lui étaient accolés” selon les mots de la Ministre du Travail Madame Pénicaud, est désormais en phase de retrouver ses lettres de noblesse.

Le regard porté sur l’Apprentissage en France serait-il enfin en train de changer ? Oui à en croire les chiffres avancés par la Ministre : en hausse de 7,7% en 2018 par rapport à 2017, le nombre de contrat d’apprentissage signés s’est élevé à 318 000 et les chiffres espérés pour 2019 seraient très encourageants.

Alors que 50% des emplois seront profondément transformés dans les dix ans à venir, cela passe plus que jamais par un accès plus simple, plus rapide et plus juste à l’atout majeur du XXIème siècle : les compétences” affirme Muriel Pénicaud. Avec les mesures prises en faveur de l’apprentissage et de la formation professionnelle dans le cadre de la Loi pour la Liberté de choisir son avenir professionnel de septembre 2018, la France souhaite valoriser ces formations et rattraper son retard face à ses voisins européens. À titre d’exemple, l’Allemagne compte 15 % d’apprentis contre seulement 7 % en France.

Lire aussi | La réforme de l’apprentissage en France

Histoire de l’apprentissage en France

Fichier PDF de la Loi pour la liberte de choisir son avenir professionnel

 À noter : Lancement par le gouvernement de Webstory DEMARRETASTORY sur YouTube : trois apprentis en communication sillonnent la France à la rencontre d’autres apprentis.