Bonne et heureuse année 2019 !

En fonction de nos différentes coutumes et traditions, nous sommes nombreux sur Terre à fêter la fin de l’année et le début d’une nouvelle, le 31 décembre à minuit.

En fonction de nos différentes coutumes et traditions, nous sommes nombreux sur Terre à fêter la fin de l’année et le début d’une nouvelle, le 31 décembre à minuit.

Saviez-vous en revanche que c’est à Saint-Sylvestre, 33ème Pape de la chrétienté qui aurait ressuscité un taureau et vaincu un dragon, que nous devons le nom du dernier jour de l’année ? Saviez-vous également que le début de la nouvelle année n’a pas toujours été fixé au 1er janvier ? En effet, avant 1564 et la décision de Charles IX de faire débuter l’année à cette date, le premier jour de l’année variait régulièrement, deux villes pouvant même commencer l’année à des dates différentes, comme cela était le cas le 25 décembre à Lyon et le 25 mars à Vienne…

Les Romains, déjà, fêtaient le Nouvel An le 31 décembre, servant à leurs convives un grand nombre de plats, dans l’espoir d’une année prospère et abondante. De nos jours, de nombreuses coutumes perdurent, symbolisant toutes, chance et prospérité pour l’année à venir. Ainsi, les espagnols mangent 12 grains de raisins à minuit représentant les 12 mois afin de se porter chance. En Amérique du Sud, il est de coutume de porter des sous-vêtements jaunes pour attirer argent et réussite professionnelle ou rouge pour une année de félicité sentimentale. En France, nous devons aux Celtes la tradition de nous embrasser sous le gui, plante à laquelle ces derniers prêtaient des vertus magiques et médicinales et sous laquelle ils embrassaient leurs invités ce soir-là.

Quelles que soient vos coutumes, L’Observatoire OCM vous souhaite une belle et heureuse année 2019.