Comment mettre ses compétences au service de la lutte contre le coronavirus ?

Pour lutter contre le Covid-19, les compétences médicales sont l’évidence. Mais d’autres savoir-faire peuvent aider à ralentir la propagation et à apporter son soutien aux professionnels en première ligne.

Pour lutter contre le Covid-19, les compétences médicales sont l’évidence. Mais d’autres savoir-faire peuvent aider à ralentir la propagation et à apporter son soutien aux professionnels en première ligne. Les aspects techniques – comme le maintien des réseaux – et l’apport en communication sont essentiels en pareilles circonstances. Indépendants disponibles, personnes en recherche d’emploi, ou salariés qui peuvent consacrer du temps à ce type de projets, sont invités à se faire connaître.

Parmi les initiatives en cours :

  • La plateforme de freelances du numérique, MALT a lancé le hashtag #ReadytoHelp pour encourager ses membres à apporter bénévolement leurs compétences aux personnels de santé. Parmi eux se trouvent des développeurs web ou d’applications, des spécialistes des réseaux, des experts en communication digitale, en montage vidéo, etc., soit plus de 600 indépendants déjà inscrits pour apporter leur soutien. Ils permettront aux hôpitaux et autres structures en première ligne de communiquer avec leurs partenaires et auprès de la population.
  • De son côté, l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) a partagé un formulaire en ligne pour s’inscrire à une liste de professionnels prêts à aider sur divers projets, comme ceux cités ci-dessus, ou encore en logistique et gestion des stocks. Les besoins sont pressants.
  • Sur le site du gouvernement : covid19.reserve-civique.gouv.fr, chaque citoyen peut se porter volontaire dans des actions d’entraide et pour venir en renfort dans des structures, notamment les associations, qui manquent de bras ou de compétences techniques.
  • L’initiative Tous confinés, tous engagés, soutenue par le ministère du Travail et le ministère de l’Éducation nationale, qui encourage les entreprises, les salariés et tous les actifs à se rendre disponibles. La plateforme renvoie, selon les cas, vers la réserve civique ou à un formulaire d’inscription.