Confinement et télétravail : garder le lien avec l’entreprise

Alors que le télétravail s’est aujourd’hui imposé comme une solution indispensable à la poursuite de certaines activités dans cette période de confinement, quid du lien social justement ?

Lors des mouvements de grève à la fin de l’année 2019, la France était loin de se douter qu’une crise sanitaire viendrait encore bousculer ses convictions. À cette époque, le télétravail était seulement vu comme un moyen temporaire de pallier les difficultés de trajets domicile-travail. Mais de nombreux directeurs des ressources humaines pointaient déjà du doigt le lien compliqué entre les télétravailleurs et l’entreprise sur une longue période.

Alors que le télétravail s’est aujourd’hui imposé comme une solution indispensable à la poursuite de certaines activités dans cette période de confinement, quid du lien social justement ? C’est en premier lieu au manager de mettre en place un système qui favorise la communication et la collaboration. En parallèle, il doit aussi faire confiance à ses collaborateurs et être compréhensif alors que beaucoup doivent travailler tout en s’occupant de leurs enfants. Enfin, le lien doit perdurer au travers d’un planning défini, notamment de réunions en visioconférence. Le manager peut les prévoir le matin pour déterminer les objectifs de la journée, et le soir, mais dans un but moins protocolaire. Des rassemblements virtuels plus amicaux, comme on le ferait pour un pot entre collègues, favorisent en effet le maintien du lien entre salariés et managers. La ritualisation du télétravail, avec ses horaires et ses habitudes, définit un cadre qui sert d’attache. Le retour au bureau, forcément particulier, en sera facilité.