Les dons des français

Sur l’année écoulée, les francais, en moyenne, ont réalisé des dons d’un montant global de 225 euros contre 246 euros l’année dernière

Un sondage réalisé par Odoxa pour Leetchi, France Bleue et Le Parisien, montre que les français donnent moins mais que ceux-ci ciblent leurs dons de façon plus précise.

Les dons enregistrés dans cette étude s’entendent au sens large et couvrent les dons en numéraire et en nature, aux associations et fondations ainsi qu’aux proches… et dans tous les cas de figure, les chiffres sont en baisse par rapport à l’année précédente.

Sur l’année écoulée, les francais, en moyenne, ont réalisé des dons d’un montant global de 225 euros contre 246 euros l’année dernière. 

Deux facteurs expliquent cette tendance :

  • Le pouvoir d’achat considéré en baisse par les ménages explique la diminution des dons ;
  • Le manque de confiance des français sur les conditions d’utilisation des dons et le manque de transparence.

En conséquence, on assiste à une transformation des dons qui s’orientent désormais plus vers des causes plus “ciblées” notamment par la préférence accordée désormais à des associations plus locales et spécialisées.

Mais la tendance majeure que met au jour cette étude est l’importance croissante que revêtent les causes environnementales et animales dans les destinataires de la générosité des français. Ce sondage démontre la prise en compte de plus en plus importante de cette réalité dans le quotidien des français et leur implication de plus en plus soutenue dans le combat pour la sauvegarde de l’environnement au sens large.

Lien vers l’étude complète.