Vendredi Lecture | Etienne Klein : Conversations avec le sphynx

Etienne Klein s'interroge sur la nature même de la science en s'inquiétant que celle-ci se confonde malheureusement aujourd'hui avec la technologie, occultant par ce raccourci erroné, son réel statut de source de connaissance et de défi à l'intellect permanent.

Editions Albin Michel, collection Espaces libres.

Etienne Klein, directeur du laboratoire de recherche sur les sciences de la matière (CEA) et professeur de Physique à l’école Centrale, nous livre un ouvrage décortiquant l’histoire des paradoxes dans le monde de la science en y démontrant les vertus fondamentales de ces remises en cause permanentes des certitudes scientifiques.

En présentant le paradoxe comme un défi à l’intelligence humaine, il loue l’existence même de ces derniers en tant que vecteur de progrès scientifique constant. Etienne Klein nous explique par l’exemple et avec un grand talent d’écriture et de pédagogie, à quel point les révolutions scientifiques ont toutes pris naissance par la mise en lumière de paradoxes ébranlant les certitudes passées pour ouvrir l’homme à de nouveaux questionnements.

« Parce qu’il empêche la glaciation idéologique, dynamise l’inertie, pourfend le dogme, chahute le paradigme, brise l’opinion, dénonce le préjugé, le paradoxe a le pouvoir de changer la loi. Vraiment, qu’y a-t-il de plus sain qu’un paradoxe ? »

Mêlant science et philosophie, Etienne Klein s’interroge sur la nature même de la science en s’inquiétant que celle-ci se confonde malheureusement aujourd’hui avec la technologie, occultant par ce raccourci erroné, son réel statut de source de connaissance et de défi à l’intellect permanent.

Un ouvrage parfois complexe qui aborde la mécanique quantique et les grandes théories de la physique tout en évitant une lourdeur de propos grâce à la faculté de son auteur à adjoindre à la démonstration scientifique, une sensibilité et un humanisme captivant.

Un amoureux de l’Homme, de la Nature et de la Science.

Lien vers l’ouvrage