Inclure davantage les femmes dans le secteur du numérique

À l’heure actuelle, les effectifs du secteur numérique comptent seulement 30 % de femmes. Le fossé se creuse encore davantage lorsque l’on parle de profils plus techniques. En effet, dans ce cas précis, le pourcentage de femmes tombe à moins de 15 %.

À l’heure actuelle, les effectifs du secteur numérique comptent seulement 30 % de femmes. Le fossé se creuse encore davantage lorsque l’on parle de profils plus techniques. En effet, dans ce cas précis, le pourcentage de femmes tombe à moins de 15 %. La marge de progression reste donc importante dans le domaine. Femmes@numérique entre alors en jeu pour faire évoluer les choses de manière efficace et permettre aux femmes d’acquérir des compétences numériques et d’évoluer dans ce secteur innovant. 

Une fondation qui valorise l’inclusion de la femme 

Dans un contexte de changement et de transformation, le numérique prend de plus en plus de place dans le quotidien de chacun et ce secteur en pleine évolution ne cesse de recruter. Pourtant, les étudiantes ne s’orientent pas forcément vers cette filière. Plus globalement, les femmes sont encore sous-représentées dans ce secteur pourtant promis à un bel avenir. 

Avec sa fondation, Femmes@numérique cherche en premier lieu à donner toutes les chances aux femmes et apporter une plus grande mixité dans le secteur du numérique. Il s’agit également de susciter des vocations parmi les jeunes femmes. Les autres secteurs et filières techniques ont tendance à voir leur effectif féminin s’agrandir tandis que le secteur du numérique ne suit pas cette même dynamique, malgré son caractère fondamentalement innovant et créatif. 

Un collectif porté par des associations en quête de changement

La fondation Femmes@numérique a pour objectif premier de mobiliser, d’engager des actions concrètes et de les rendre visibles grâce aux associations qui œuvrent pour cette cause. Le collectif se compose de 6 associations fondatrices qui jouent un rôle capital dans la coordination des actions réalisées et la vérification de leur conformité.

En parallèle, le collectif est aussi soutenu par une cinquantaine d’associations ainsi qu’une quarantaine d’entreprises qui font de la féminisation du numérique une priorité. Enfin, l’État et les ministères se mobilisent également pour ce projet d’envergure de façon concrète. 

La fondation Femmes@Numérique s’engage au quotidien pour atteindre la parité dans les métiers numériques. Parmi toutes les actions menées de front, la sensibilisation des étudiantes à ce secteur dès le milieu scolaire est une priorité pour avancer sur le long terme dans un contexte de pénurie des talents.