Le kit de formation sur le harcèlement et les violences sexuelles au travail

Les mots ne suffisent pas à décrire l’ampleur de ce phénomène mais les chiffres, quant à eux, sont parlants : 1 femme sur 3 a déjà été harcelée ou agressée sexuellement dans le cadre professionnel.

Les mots ne suffisent pas à décrire l’ampleur de ce phénomène mais les chiffres, quant à eux, sont parlants : 1 femme sur 3 a déjà été harcelée ou agressée sexuellement dans le cadre professionnel. Ces dernières années, les mouvements #MeToo, #NousToutes ou encore #BalanceTonPorc ont permis de mettre en lumière les victimes jusqu’à présent dans l’ombre, et de lever tous les tabous. Si parler est un premier pas, les actions concrètes sont urgentes pour lutter contre les violences.

Des outils développés par la MIPROF

La MIPROF (Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains) a uni ses forces et ses compétences à celles de nombreux acteurs (formateurs, enseignants, experts, etc) pour élaborer un kit complet de formation dédié aux managers et aux professionnels RH. L’objectif est de leur fournir les armes pour qu’ils puissent repérer, prendre en charge et orienter une femme victime de violences sexuelles au travail. Un court-métrage illustre ces différents concepts, en mettant en scène plusieurs agressions et leurs conséquences. Quant au livret d’accompagnement, il a vocation à fournir les bonnes pratiques lors de l’entretien avec la victime.

D’autres kits pédagogiques disponibles

Les violences faites aux femmes ne se cantonnent pas à la sphère professionnelle. D’autres outils ont donc été développés en fonction des situations spécifiques. Ainsi, des supports pédagogiques sont aussi disponibles pour les professionnels, qui sont en lien direct avec les femmes victimes de violences au sein de leur couple. Infirmiers, kinésithérapeutes, urgentistes, travailleurs sociaux, dentistes : le pack inclut des fiches réflexes en fonction des différents métiers. D’autres ressources sont également téléchargeables pour prévenir et stopper les outrages sexistes et le harcèlement sexuel dans les transports.

Victimes, témoins et professionnels : tous doivent s’unir pour endiguer les violences sexuelles, malheureusement devenues monnaie courante. Le portail gouvernemental Arrêtons les Violences permet d’informer les témoins sur le rôle qu’ils peuvent jouer en cas d’agression et de donner aux victimes les bons outils pour réagir.