L’inclusion : une notion primordiale mais encore récente dans les entreprises

Une politique d’inclusion est en train de croître dans le monde du travail. Elle s’intègre de plus en plus dans les politiques de management. Celle-ci va de pair avec l’engagement social des entreprises et l'envie d’en finir avec les discriminations.

Une politique d’inclusion est en train de croître dans le monde du travail. Elle s’intègre de plus en plus dans les politiques de management. Celle-ci va de pair avec l’engagement social des entreprises et l’envie d’en finir avec les discriminations.  

Qu’est-ce que l’inclusion dans une entreprise et comment l’appliquer au quotidien ?

L’inclusion se retrouve au cœur des préoccupations des entreprises à l’heure actuelle. Et pour cause, cette dernière a pour objectif principal de prévenir et éviter les situations de discrimination liées à différents sujets (handicap, âge, origine sociale, genre, orientation sexuelle et apparence physique). C’est également une manière de viser des enjeux importants tels que l’égalité des chances pour tous et la diversité, mais aussi de considérer chaque personne comme unique. Appliquer l’inclusion au sein d’une entreprise permet également d’améliorer son image de marque et d’améliorer les performances des salariés. 

En pratique, l’inclusion en entreprise passe par différentes étapes, de l’embauche du candidat jusqu’à sa prise de poste en passant par la partie management et la communication en interne. Les actions à mener sont nombreuses. Il peut s’agir d’appliquer une politique de non-discrimination lors de l’embauche, d’adapter les postes au handicap et/ou créer des espaces de dialogue pour encourager la communication. Les managers doivent également profiter de l’impulsion générale de l’entreprise pour appliquer des pratiques de travail respectueuses, pour le bien-être de tous.

Quels sont les freins à la généralisation de l’inclusion dans les entreprises ?

Bien que l’inclusion soit une préoccupation première en entreprise, la mise en pratique n’est parfois pas adaptée ou jugée inefficace. Le résultat n’est alors pas au rendez-vous. L’inclusion des seniors et handicapés se met en place petit à petit dans le monde professionnel. Cependant, l’inclusion des jeunes et la non-discrimination liée aux origines ethniques et culturelles peine encore à être totalement intégrée. Finalement, seulement 11 % des entreprises ont réellement mis en place une politique de diversité concernant le recrutement.

L’inclusion est un sujet de premier ordre dans les entreprises. Pour fonctionner sur le long terme, celle-ci doit être intégrée de manière transversale et ce, avec créativité et innovation.