Vendredi Lecture | La nature politique de l’entrepreneur

L'objectif recherché est de créer une ambition politique pour les entreprises, ce mot s'entendant alors dans son sens premier, c’est-à-dire la recherche de l'intérêt commun

Patrick d’Humières – Editions Michel de Maule

Dans cet ouvrage, l’auteur ne se cantonne pas à asséner des vérités sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), mais s’attache, avec une parfaite connaissance des réalités économiques du monde de l’entreprise, à montrer à quel point, en toute connaissance de cause, l’intérêt privé s’est pendant des années défaussé de cette responsabilité sur l’État.

La RSE est politique par nature et même géopolitique si l’on prend des sujets comme le climat ou les déchets. La transition énergétique n’est pas seulement l’affaire de la société et des gouvernements”.

Le constat posé est qu’aujourd’hui, il n’existe plus de dichotomie entre un intérêt privé défendu par les entreprises et un intérêt public défendu lui par les États, les deux sphères se mêlent et s’interconnectent et se doivent de converger à l’avenir dans un but commun : la coopération sur les grandes questions de société.

La thèse défendue par Patrick d’Humières est l’instauration d’un dialogue entre la Société et les sociétés dans un but de convergence des intérêts environnementaux et sociaux. L’objectif recherché est de créer une ambition politique pour les entreprises, ce mot s’entendant alors dans son sens premier, c’est-à-dire la recherche de l’intérêt commun. Ce faisant, il démontre que cette absence de sens dans la société moderne, productive et mondialisée pourrait signer, si elle ne se fait pas rapidement, la victoire des activistes antisystème entrainant la chute du système économique tout entier et avec lui de la société démocratique.

Mêlant théories de management et hauteur de vue politique et globale, ce livre interroge le lecteur, loin des banalités souvent écrites sur le sujet.

Acheter l’ouvrage