Être LGBT + en entreprise

Selon une étude du Boston Consulting Group (BCG) pour le magazine Têtu, "Le paradoxe des talents LGBT +", seulement 52% des LGBT+ ont fait leur coming out au travail.

Selon une étude du Boston Consulting Group (BCG) pour le magazine Têtu, “Le paradoxe des talents LGBT +”, seulement 52% des LGBT+ ont fait leur coming out au travail alors qu’ils sont 80% à vouloir le faire, soit environ 30% des personnes interrogées qui n’osent pas encore passer le pas.

Pour les besoins de cette étude, l’institut a réalisé un sondage auprès de plus de 4000 personnes de moins de 35 ans dans 9 pays différents et les résultats sont passionnants. Ainsi, 35% des personnes interrogées pensent qu’en assumant leur orientation sexuelle, elles prennent un risque pour leur carrière (risque de mise à l’écart du reste de leurs collègues, risques être moins bien payées qu’un hétérosexuel, etc.). Cette crainte semble être confirmée par une étude de l’IFOP dont un quart des sondés LGBT+ ont déclaré avoir effectivement été victime de discrimination de la part de leurs collaborateurs suite à leur coming out au travail. Afin d’éviter ces situations, des stratégies de contournements sont déployées : 46% des personnes interrogées affirment mentir quotidiennement au bureau lors de conversations ayant trait à leur vie privée.

La situation des LGBT+ au travail n’est pas identique dans tous les pays ayant fait l’objet de l’étude. Parmi les 9 pays classés, c’est au Royaume-Uni et aux Pays-Bas qu’il est plus facile d’assumer sereinement son orientation sexuelle au travail. La France est, quant à elle, classée en 7e position, indiquant un certain retard en termes d’inclusion des LGBT + dans le monde professionnel. La situation a pourtant connu une amélioration ces dernières années : seulement 60% des LGBT+ étaient prêt.e.s à déclarer leur orientation sexuelle au travail en 2015 contre environ 75% aujourd’hui. Bien que cette évolution aille dans le bon sens, des améliorations restent à faire afin qu’être “out” au travail ne soit plus du tout perçu comme un risque en France.

Article du magazine Tétu

Article des Échos

Extrait du résultat de l’Etude « le paradoxe des talents LGBT + » réalisée par Boston Consulting Group (BCG)