Management hors les murs

Le management et ses répercussions ne s’arrêtent pas à la porte du bureau. Notre temps libre et notre vie personnelle sont eux aussi impactés.

Le management et ses répercussions ne s’arrêtent pas à la porte du bureau. Notre temps libre et notre vie personnelle sont eux aussi impactés.

Une étude menée par des chercheurs canadiens et coréens et publiée en octobre 2018 dans la revue The National Bureau of Economic Research démontre que les employés seraient plus épanouis de manière générale lorsque leurs supérieurs seraient plus à l’écoute. Autrement dit, le type de management influerait le comportement des employés dans leur sphère privée.

L’étude décrit deux types de managers : ceux ayant une attitude de “partenaire”, à l’écoute et tournés vers la collaboration, et ceux ayant une attitude de “boss” misant sur l’autorité et le contrôle. Sans grande surprise, les salariés les plus épanouis auraient un manager dit “partenaire”.  L’étude démontre également que l’écart se creuse avec l’âge des sondés : il semblerait ainsi que les employés âgés de 48 à 62 ans seraient plus en difficulté face aux managers les plus autoritaires générant ainsi chez eux une source d’insatisfaction sur le court terme.

Par ailleurs l’étude démontre que les taux de satisfaction sont les plus bas durant la dizaine d’années entre le milieu de la quarantaine et le milieu de la cinquantaine quelque soit le type de manager. Toutefois, l’étude n’établit aucun lien de cause à effet entre la fameuse “crise de la quarantaine” et cette baisse généralisée de la satisfaction générale des employées. L’étude démontre simplement que différents facteurs socio-économiques peuvent accentuer cette tendance.

Références :  

https://www.nber.org/papers/w25121