Métiers en 2022 : tour d’horizon

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

Métiers en 2022 : tour d’horizon

18 mai 2022

En 2015, l’étude menée par France Stratégie et la Dares évoquait que 785 000 à 830 000 emplois seraient à pourvoir chaque année jusqu’en 2022. Parmi les secteurs les plus dynamiques, la santé et les activités hautement qualifiées étaient mises en avant. Où en est-on vraiment 7 ans plus tard ?

Les secteurs d’activité qui embauchent le plus

En 2022, le secteur de la santé a besoin d’agrandir ses rangs et de recruter des ambulanciers, des aide-soignants et des infirmiers. Une situation qui s’explique par l’épidémie de Covid-19 mais aussi par les nombreux départs en retraite. La crise sanitaire a également rendu de nombreuses personnes vulnérables et a créé de nombreux emplois dans les services à la personne. Ces professions sont idéales pour une reconversion et permettent d’exercer un métier qui a du sens, avec une insertion facile et rapide.

Depuis le début de la crise, la pénurie se fait aussi sentir dans le monde du BTP. Ce secteur a en effet besoin de recruter massivement des maçons, des plombiers, des électriciens ou encore des peintres qualifiés. Même constat dans l’industrie, où les compétences ne sont pas au rendez-vous parmi les candidats. En cause, un manque d’attractivité de ce domaine auprès des jeunes.

Un marché de l’emploi tendu

S’il est intéressant de parler des professions qui recrutent le plus, il faut aussi se confronter à la réalité sur le terrain : de nombreux métiers sont en tension. Les difficultés de recrutement touchent de plein fouet certains secteurs. Les candidats manquent en effet dans la construction, la restauration, dans l’industrie, dans les services aux particuliers et aux entreprises, dans l’agriculture et dans le commerce. Pourquoi ? Le plus souvent, les conditions de travail sont jugées moins attractives. Les entreprises sont aussi souvent confrontées à des candidats qui n’ont pas le bon profil pour le poste visé.

En 2015, l’étude de la Dares et de France Stratégie prévoyait déjà pour 2022 une recrudescence des besoins dans le domaine des services aux entreprises et aux personnes et dans les métiers des soins. En revanche, il était plus difficile d’anticiper que ces secteurs en question auraient énormément de mal à recruter et à attirer de nouveaux candidats. Un vrai défi pour les prochaines années à venir !