Le nomadisme digital : travailler et voyager en même temps

Les modes de vie évoluent et le télétravail, encouragé par le confinement, se développe de plus en plus. C'est dans ce contexte qu'apparaît le nomadisme digital. 

À l’ère des nouvelles technologies il devient chose aisée de se connecter aux quatre coins du monde et de garder une dynamique de travail peu importe notre emplacement. Les modes de vie évoluent et le télétravail, encouragé par le confinement, se développe de plus en plus. C’est dans ce contexte qu’apparaît le nomadisme digital. 

Qu’est-ce que le nomadisme digital ?

Le nomadisme digital est un mode de vie où les personnes qui exercent des professions dans le numérique telles que développeur web, rédacteur web, chef de projet, photographe, ou blogueur professionnel, par exemple,peuvent travailler à distance depuis leur ordinateur et se déplacer à travers le monde. Ces personnes sont nomades car elles voyagent à leur guise et n’ont pas de lieu de travail défini. Elles choisissent et orchestrent elles-mêmes leur emploi du temps et sont leur propre patron. Cette pratique séduit de plus en plus d’adeptes car elle offre une grande liberté d’organisation et des perspectives d’enrichissement personnel. Un livre lui est d’ailleurs consacré, La semaine de 4 heures, rédigé par Timothy Ferriss en 2007. 

Quelles destinations pour télétravailler ?

Certaines villes sont réputées pour être de bons spots pour les nomades digitaux et mettent tout en œuvre pour leur garantir un accueil de qualité. En Europe, les villes les plus prisées sont celles où le coût de la vie est peu élevé : Berlin, Barcelone, Lisbonne, Budapest, Prague ou encore Sofia. Pour les Français, elles sont d’autant plus appréciables car elles font partie de l’Union européenne et ne nécessitent pas de visa pour y séjourner.

Hors Europe, les nomades digitaux ont jeté leur dévolu sur l’Asie, continent où la vie est globalement peu chère et où le voyageur se sent en sécurité. Un visa est obligatoire pour y travailler et la plupart du temps, on ne peut séjourner plus de 90 jours dans le même pays. L’Amérique est également un territoire privilégié pour ce type de mode de vie, et en particulier le Canada où l’on peut rester six mois sans visa. En Argentine, le visa PVT (Programme Vacances-Travail) donne la possibilité aux nomades de voyager dans tout le pays et d’y travailler. 

Le nomadisme digital est une révolution marquante dans le monde du travail. S’il permet une grande liberté, il nécessite une organisation rigoureuse et un mental d’acier pour pallier le manque de lien social. Néanmoins, il demeure une belle expérience 2.0.