Plan de relance : 15 milliards pour la formation et l’emploi

Début septembre, le gouvernement a annoncé que sur les 100 milliards du plan de relance, 15,3 milliards seraient dédiés à la formation et à l’emploi. Mais comment ces sommes seront-elles distribuées ?

Début septembre, le gouvernement a annoncé que sur les 100 milliards du plan de relance, 15,3 milliards seraient dédiés à la formation et à l’emploi. Mais comment ces sommes seront-elles distribuées ?

Il faut d’abord savoir qu’une grosse partie de cette enveloppe était déjà engagée auparavant :

  • Le plan jeune pour 6,5 milliards. Décidé à la fin du mois de juillet par le Premier ministre, ce plan a pour but d’aider les entreprises à embaucher les jeunes malgré la crise. Pour cela, elles pourront toucher jusqu’à 4000 € par embauche. Ce montant sera étalé sur toute la fin 2020 et pour l’ensemble de l’année 2021. 
  • L’activité partielle : fin juillet également, la ministre du Travail, Elisabeth Borne, a annoncé la poursuite du dispositif mis en place pendant le confinement, avec une enveloppe de 6,6 milliards d’euros. Et cela, afin de sauver un maximum d’emplois. Elle demande par conséquent aux entreprises de conclure un accord avec leurs salariés d’ici le mois de novembre.

La formation et la compétence bénéficieront d’un milliard d’euros avec la mise en avant, entre autres : 

  • de la promotion par l’alternance (Pro-A) avec 270 millions d’euros.
  • du CPF de transition avec 100 millions.
  • du CPF classique pour 25 millions.

Enfin, 300 millions seront dédiés aux organismes de formation pour les aider dans leur transformation digitale.Loin d’être anecdotiques, toutes ces sommes visent donc avant tout à sauver l’emploi actuel et à guider les demandeurs d’emploi vers un secteur porteur.