Le retour du travail en présentiel : l’exemple de Tesla

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

Le retour du travail en présentiel : l’exemple de Tesla

21 juin 2022

Tout au long de la crise sanitaire, le télétravail a été la nouvelle réalité quotidienne de nombreux employés à travers le monde. Depuis le début de l’année 2022, le retour au présentiel s’est progressivement organisé. Alors que certaines structures ont décidé de conserver un fonctionnement hybride, d’autres, en revanche, ne souhaitent pas poursuivre le home office. C’est le cas notamment du groupe Tesla, qui a imposé à tous ses collaborateurs de revenir au bureau, sous peine de licenciement.

Un e-mail envoyé aux salariés Tesla

La nouvelle est récemment tombée chez Tesla : le télétravail est désormais interdit. Elon Musk a envoyé à tous ses salariés un e-mail pour exiger leur présence au bureau, a minima 40 heures par semaine. L’objet du mail ne laisse planer aucun doute “Le télétravail n’est plus acceptable”. Largement repartagé par les médias et sur les réseaux sociaux, ce courrier révèle l’opinion tranchée du PDG de Tesla sur le télétravail mais aussi ses méthodes autoritaires de management. Ainsi, tous les salariés qui s’opposent à cette décision devront démissionner et “faire semblant de travailler ailleurs”.

Le télétravail divise les grands groupes

Tesla n’est pas le seul groupe à souhaiter le retour au bureau. Google l’a également mis en place mais se montre plus souple sur le sujet, avec l’adoption d’une organisation hybride. Cette dernière permet de diviser la semaine entre télétravail et présentiel, afin de profiter des avantages des deux. Twitter, pour l’instant, continue à autoriser le home office pour les salariés qui le souhaitent. Le rachat par Elon Musk changera peut-être la donne.

Les avis sont partagés sur le télétravail. De nombreuses sociétés sont convaincues de ses bienfaits et continuent à le proposer aux salariés, du moins partiellement. D’autres revendiquent haut et fort l’impact positif du présentiel et comptent bien développer leur culture d’entreprise autour de leurs locaux et de la présence de leur équipe sur place. Quel sera l’effet sur le turnover de Tesla ? Affaire à suivre.