La prime Macron pourra être versée jusqu’en 2022

Alors que le pouvoir d’achat a baissé de 0,9% au 1er trimestre 2021, la prime Macron est reconduite cette année. Ce dispositif exceptionnel a été introduit en 2019 et renouvelé en 2020.

Alors que le pouvoir d’achat a baissé de 0,9% au 1er trimestre 2021, la prime Macron est reconduite cette année. Ce dispositif exceptionnel a été introduit en 2019 et renouvelé en 2020. En 2021, les employeurs pourront à nouveau, s’ils le souhaitent, verser une prime exonérée d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales, à certains salariés.

Les conditions de la prime Macron

Cette prime exceptionnelle du pouvoir d’achat est réservée aux salariés dont la rémunération brute est inférieure à 3 SMIC. Elle doit être versée dans le délai prévu par la loi (à savoir, avant le 31 décembre pour l’édition de 2020) et ne se substitue en aucun cas à un autre élément de rémunération.

Les employés pourront ainsi recevoir jusqu’à 1000 € grâce à la prime Macron. Dans certaines situations spécifiques, le seuil maximal est augmenté à 2000 € :

  • Pour les entreprises qui ont signé un accord d’intéressement,
  • Pour les travailleurs de la deuxième ligne, dans le cadre de mesures de revalorisation engagées par l’employeur ou par la branche de métier.

Un texte de loi officialisé cet été

Ces nouvelles mesures ont été officialisées par l’article 4 de la loi n°2021-953 du 19 juillet 2021. Les modalités d’application, quant à elles, sont listées dans l’instruction du 19 août 2021. Notamment, il est indiqué que cette prime devra être versée entre le 1er juin 2021 et le 31 mars 2022.

La reconduction de la prime Macron s’inscrit dans un arsenal de décisions à fort impact, annoncées par le Premier Ministre au cours de la conférence du dialogue social, le 15 mars 2021. Le renouvellement de la prime exceptionnelle pour le pouvoir d’achat s’accompagne, notamment, de la prolongation des aides de l’État à l’apprentissage et de la prime de 4000 € à l’embauche d’un jeune.