L’évolution du salaire RH en France

Véritable fonction support, le RH représente l’un des piliers d’une entreprise. En fonction de la position du salarié dans la hiérarchie, de la taille de la structure et de la localisation géographique, les salaires RH connaissent une importante disparité.

Véritable fonction support, le RH représente l’un des piliers d’une entreprise. En fonction de la position du salarié dans la hiérarchie, de la taille de la structure et de la localisation géographique, les salaires RH connaissent une importante disparité. Mais globalement, les rémunérations de la fonction RH ont progressé de 11,95 % depuis 2019 et la crise de la Covid-19. Décryptage de l’étude menée par MyRHline.

Les salaires des différents postes RH en détail

Le directeur (ou la directrice) des ressources humaines est probablement le poste le plus exposé du secteur. Plus particulièrement au cours de ces dernières années, ils ont dû faire face à de nouvelles contraintes et enjeux, et s’adapter en conséquence. Le salaire de base brut moyen mensuel d’un DRH en France est de 6907 € et il a progressé de 10,56 % depuis 2019. Pour le même poste, les hommes gagnent en général 18,84 % de plus que les femmes. Le RH a quant à lui un salaire de base brut moyen de 4109 €, qui a progressé de 13,95 % entre 2019 et 2021.

L’assistant RH (ou chargé RH) se voit confier de nombreuses missions, concernant par exemple l’administration du personnel, la formation, le reporting RH. Son salaire brut moyen en France atteint les 2684 €. Pour cette fonction, l’égalité salariale est de mise entre les hommes et les femmes. L’augmentation enregistrée depuis 2019 est en moyenne de 15,14 %.

Une évolution de salaire liée à la crise sanitaire

La fonction RH des entreprises s’est révélée être une aide précieuse dans la gestion de la crise sanitaire, avec notamment la mise en place du chômage partiel, l’organisation du télétravail et le recrutement de nouveaux salariés à distance. En effet, cela a permis de mettre en lumière leur rôle capital. Cependant, d’autres critères sont essentiels pour déterminer le salaire d’une personne travaillant dans le milieu RH. C’est le cas de l’âge et de la responsabilité hiérarchique mais aussi du secteur d’activité de l’entreprise, de sa taille et du secteur géographique où elle se situe.

Le salaire RH évolue de manière régulière avec l’expérience professionnelle acquise dans le milieu. Cette évolution prend généralement fin ou commence à stagner vers l’âge de 50 ans. Les femmes occupent la majeure partie des postes de cadres de l’administration des RH. Pourtant, elles restent moins bien rémunérées que leurs homologues masculins. L’écart moyen de salaire est de 20 % dans la direction  RH,  13 % dans l’administration des RH et 12 % dans le développement RH. Enfin, il est aussi considérable entre les cadres RH travaillant en Île-de-France et en Province (21 % dans la direction RH, 13 % dans l’administration des RH et 15 % dans le développement RH).

Valeur ajoutée d’une entreprise et moteur de sa performance, la fonction RH est en constante évolution depuis 2019 avec une rémunération en hausse. Cependant, il existe toujours des écarts importants selon le sexe de la personne, l’âge, le poste et la localisation.