Zoom sur le temps partiel en contrat 4/5ème

4/5ème ou 80 % : ce contrat à temps partiel séduit de plus en plus de salariés qui souhaitent se dégager du temps. Une solution qui comporte des avantages mais qui rime aussi avec baisse de la rémunération et qui n’est pas forcément toujours acceptée par l’employeur.

4/5ème ou 80 % : ce contrat à temps partiel séduit de plus en plus de salariés qui souhaitent se dégager du temps. Une solution qui comporte des avantages mais qui rime aussi avec baisse de la rémunération et qui n’est pas forcément toujours acceptée par l’employeur. Quels sont les cas dans lesquels l’entreprise ne peut pas refuser ? Quelle est la marche à suivre ? Nos explications.

Un accord obligatoire dans le cadre d’un congé parental

En cas de congé parental, l’employeur est obligé d’accepter une demande de temps partiel, et en l’occurrence de 4/5ème, jusqu’aux trois ans de l’enfant. Dans toutes les autres situations, l’entreprise peut refuser mais elle doit alors justifier son choix. Les motifs de refus prévus sont :

  • L’absence d’emploi équivalent dans la même catégorie,
  • L’impact négatif sur la bonne marche de l’entreprise.

Lorsque l’employeur accepte, un avenant au contrat de travail doit être réalisé. Il spécifie alors les modalités du 4/5ème.

Un contrat attractif mais qui a des limites

Le contrat 4/5ème est une bonne alternative pour accorder plus de temps à sa famille et à ses loisirs. Mais il ne faut pas oublier que la diminution des heures de travail signifie aussi baisse de salaire. Une situation qui peut peser lourd sur les finances du salarié… Avant de se lancer, il est donc important de bien anticiper cette réduction de revenus pour éviter les mauvaises surprises. Sur le papier, le 4/5ème a de quoi convaincre, mais la réalité est souvent tout autre : la quantité de travail ne diminue pas pour autant et se répartit généralement sur les autres jours.

Aussi, les perspectives d’évolution au sein de l’entreprise peuvent être mises à mal. Difficile pour un employeur de donner plus de responsabilités à un employé qui n’est pas présent à 100 %…Le contrat à temps partiel 4/5ème aide les collaborateurs à mieux concilier leur vie personnelle et professionnelle. Un équilibre essentiel qui n’est pas toujours évident à trouver… Mais travailler à 80 % de son temps, c’est aussi, le plus souvent, faire une croix sur l’évolution de sa carrière, du moins momentanément.