Salariés avant 2014 : le transfert du DIF prolongé jusqu’au 30 juin 2021

Accessible dès l’âge de 16 ans, le report des heures du droit individuel de formation vers le CPF a été prolongé jusqu’au 30 juin 2021 pour s’adapter au mieux à l’urgence créée par la crise actuelle. Il est encore temps d’actualiser son compte de formation, pour profiter pleinement de ses droits.

Depuis janvier 2015, le compte personnel de formation (CPF) est venu remplacer le DIF. Cependant, aucune crainte à avoir du côté des salariés : les droits de formation ne sont pas perdus. Pour continuer à en bénéficier, il est indispensable de penser à en faire le transfert, et ce, avant le 30 juin 2021 : ce dernier n’est pas automatique.

Découverte du compte professionnel de formation

Le CPF a été mis en place par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion pourfaire de la formation professionnelle une priorité. Cet outil donne accès à des droits de formation utilisables à tout moment, pour les personnes actives. Les droits sont conservés durant toute la vie professionnelle : le compte se clôture uniquement lors du départ à la retraite. Pour consulter ses droits et rechercher une formation, il suffit de se connecter sur son espace personnel via le site dédié.

Comment procéder pour faire le transfert de ses droits ?

Chaque salarié peut consulter son solde d’heures DIF sur son bulletin de salaire (celui de décembre 2014 ou janvier 2015), l’attestation de droits au DIF fournie par l’employeur ou le dernier certificat de travail. Pour transférer les droits sur le CPF, il faut se rendre sur Mon compte formation. Le salarié doit ensuite se connecter à son compte ou en créer un, le cas échéant. Dans l’onglet “Mes droits à la formation”, l’utilisateur inscrit le solde d’heures qui lui est propre et fournit le justificatif.

Accessible dès l’âge de 16 ans, le report des heures du droit individuel de formation vers le CPF a été prolongé jusqu’au 30 juin 2021 pour s’adapter au mieux à l’urgence créée par la crise actuelle. Il est encore temps d’actualiser son compte de formation, pour profiter pleinement de ses droits.