Vendredi Lecture | Trois grands fauves

Portraits croisés de trois prédateurs, trois grands fauves, qui ont regardé la mort dans les yeux et en ont puisé un appétit immodéré pour la vie.

L’observatoire OCM vous recommande ce vendredi la lecture exaltante du roman d’Hugo Boris, Trois grands fauves édité aux éditions Belfond. Il s’agit ici des portraits croisés de trois prédateurs, trois grands fauves, qui ont regardé la mort dans les yeux et en ont puisé un appétit immodéré pour la vie, une rage de vivre incroyable ; il s’agit de Danton, Victor Hugo et Churchill.

Il ne s’agit pas ici de biographie, ni même, à proprement parlé, de portraits, mais plus des morceaux choisis de la vie de ces fauves dont Hugo décrit merveilleusement bien l’animalité, la fureur et l’énergie hors du commun. Il établit ainsi une filiation imaginaire et passionnante entre ces trois grands hommes. 

Le style d’Hugo Boris est puissant, son écriture est limpide. Le lecteur est tenu en haleine par des changements de rythmes, des descriptions détaillées laissent ainsi la place à des accélérations fulgurantes. L’auteur redonne vie à ces personnages hors du commun qui ont marqué l’histoire. Nous vous en recommandons chaudement la lecture. 

Hugo Boris a reçu le prix Thyde Monnier décerné par la SGDL (La Société des Gens de Lettres).