Travailler dans l’univers ferroviaire : chiffres et carrières

En France, le secteur du ferroviaire emploie 150 000 personnes. Il réunit un ensemble de métiers divers, dont des ingénieurs et planificateurs pour assurer la modernisation des gares.

En France, le secteur du ferroviaire emploie 150 000 personnes. Il réunit un ensemble de métiers divers, dont des ingénieurs et planificateurs pour assurer la modernisation des gares. Actuellement, quels sont les domaines qui recrutent et quel est l’état des lieux ? 

Le secteur ferroviaire en chiffres

Le secteur ferroviaire est un univers pluriel qui réunit plusieurs entreprises :  Eurostar et Thello pour les lignes internationales, Transkeo et Transdev pour les lignes régionales, Sécurail pour la sécurité, Euro Cargo Rail, Europorte (Getlink) et Captrain France pour l’essentiel du fret et la SNCF. 

Les effectifs se répartissent ainsi : 

  • 36 % travaillent dans les infrastructures et réseaux.
  • 22 % sont des agents commerciaux.
  • 14 % assurent la maintenance du matériel.
  • 12 % occupent des fonctions connexes telles que RH ou communication.
  • 12 % conduisent les trains.
  • 2 % assurent la sécurité.
  • 2 % sont dans le secteur du fret. 

Parmi les salariés, 19,4 % travaillent occasionnellement de nuit et la majorité sont recrutés en CDI. Les femmes représentent 20 % des effectifs dans le domaine ferroviaire et occupent principalement des postes d’agents d’accompagnement dans les trains ou travaillent dans les bureaux. Le réseau ferré national n’a de cesse de s’agrandir avec 30 000 kilomètres de lignes, dont 2 000 km à grande vitesse. Il est continuellement modernisé. En 2020, la SNCF estime à 6 milliards d’euros le budget consacré à ces rénovations. 

Recrutement et carrières

L’univers du ferroviaire est ouvert à tous et accepte les futurs salariés avec ou sans diplôme et sans limite d’âge. En outre, il propose des formations qu’il dispense ou prend en charge avant la prise éventuelle d’un poste. C’est un secteur qui offre une certaine sécurité financière. Si les conducteurs de trains sont recherchés, le ferroviaire recrute principalement dans les domaines suivants : 

  • La circulation avec des métiers comme aiguilleur du rail – ce sont eux qui ont la responsabilité de gérer le flux des trains par la manœuvre de signaux ou d’appareils de voie – ou agent de bord.
  • Les prestations de sécurité assurées par différents corps de métiers tels que les sentinelles, les opérateurs de sécurité au sol ou les surveillants travaux. 
  • La maintenance assurée par les électromécaniciens ou monteurs de câbles. 

Au-delà des opportunités de carrières et d’évolution qu’il offre, le secteur ferroviaire s’assure un bel avenir par sa volonté de respecter l’environnement.