Validation des Acquis de l’Expérience

De nombreux actifs sont en droit de prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE) afin d’obtenir une certification professionnelle.

De nombreux actifs sont en droit de prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE) afin d’obtenir une certification professionnelle.

Mise en place en 2002, la validation des acquis de l’expérience est un diplôme, un titre ou une certification professionnelle enregistrée eu Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP : consultable en suivant ce lien). Elle est une reconnaissance officielle des compétences acquises par l’expérience professionnelle, personnelle et associative.

Depuis l’adoption de la loi Travail du 8 août 2016, l’obtention d’une VAE impose à un travailleur de :

  • Justifier d’un an d’expérience dans une domaine professionnel ;
  • Que cette expérience ait été acquise dans le cadre d’une activité professionnelle (salariée ou non), d’une mission de bénévolat ou de volontariat, d’une activité de responsable syndical, d’un mandat électoral local ou d’une activité de sportif de haut niveau.

La demande de VAE doit être déposée sous la forme d’un livret de recevabilité à l’organisme qui délivre le diplôme, le titre ou la certification visé, incluant tous les justificatifs de l’expérience (bulletins de salaire, attestations d’employeur ou de formations, diplômes, etc.).

Un jury composé d’au moins 25 % de professionnels est chargé de le valider en s’appuyant éventuellement sur un entretien ou une mise à l’épreuve du candidat.

La certification obtenue par la VAE a la même valeur que celle obtenue par la voie de la formation.

Toutes les modalités d’éligibilité et de procédures sont disponibles sur le portail VAE du Ministère du Travail.