Le vélo de fonction en plein essor dans les entreprises

L’usage du vélo reste encore faible en France par rapport à certains pays, bien plus en avance, comme les Pays-Bas ou le Danemark. Nous avons encore beaucoup à apprendre de nos voisins en termes de mobilité mais le changement est en marche !

Ces dernières années, le vélo a fait son grand retour ! De plus en plus utilisé pour tous les petits déplacements du quotidien, il représente une alternative écologique à la voiture ou aux transports en commun. La crise sanitaire contribue également à sa démocratisation et les employeurs, soucieux de protéger leurs salariés, n’hésitent pas à adopter le vélo au sein de leur entreprise.

De nouveaux acteurs au service des entreprises

Proposer un vélo de fonction à ses salariés : l’idée pouvait encore sembler farfelue il y a quelques années, mais plus maintenant. Plusieurs entreprises, à l’instar de Zenride ou Bee Cycle, se sont positionnées sur ce créneau. Elles proposent aux professionnels des flottes complètes de vélos, avec un service clé en main.

Une aide fiscale pour développer le vélo de fonction

Pour encourager les entreprises à s’équiper de vélos, l’État propose des avantages fiscaux non négligeables. En effet, il est possible de déduire jusqu’à 25% des frais engagés (achat ou location du matériel, entretien, assurance, etc.) de l’impôt sur les sociétés. Une initiative intéressante pour convaincre les employeurs de participer, à leur échelle, à la mobilité de demain !

Les avantages du vélo en entreprise

Pour remplacer les voitures de fonction, le vélo a de quoi séduire. Il faut noter en effet son aspect écologique, sa facilité d’utilisation et son stockage bien plus pratique. Sans compter que dans les grandes villes, il permet aussi de gagner du temps, en évitant les embouteillages. Le vélo est également source de bien-être pour les salariés et permet de pratiquer une activité physique régulière.

S’ajoutent à cela des économies pour le parking, pour les assurances ou encore pour l’essence. En bref, c’est une opération gagnante, aussi bien pour la planète que pour l’employeur…

Malgré ce nouvel engouement, l’usage du vélo reste encore faible en France par rapport à certains pays, bien plus en avance, comme les Pays-Bas ou le Danemark. Nous avons encore beaucoup à apprendre de nos voisins en termes de mobilité mais le changement est en marche !