Vendredi Lecture | Les émotions au travail

Les émotions ont longtemps été tenues à l’écart des sciences sociales car uniquement associées, à tort, à la psychologie. L’heure est toutefois au changement de paradigme, au point que certains évoquent désormais un "tournant émotionnel.

Aurélie Jeantet 

L’Observatoire OCM vous propose aujourd’hui la lecture exigeante mais absolument passionnante d’un ouvrage de sociologie ayant trait aux émotions dans le monde du travail rédigé par la chercheuse et sociologue Aurélie Jeantet. 

Les émotions ont longtemps été tenues à l’écart des sciences sociales car uniquement associées, à tort, à la psychologie. L’heure est toutefois au changement de paradigme, au point que certains évoquent désormais un “tournant émotionnel [1]” en sociologie, comme il y avait précédemment eu un tournant linguistique. Certains chercheurs en sciences sociales travaillent désormais à la valorisation positive des émotions dans différents domaines de la société et notamment le monde du travail et de l’entreprise. C’est l’objet du livre dont l’Observatoire OCM vous recommande aujourd’hui la lecture : Les émotions au travail (CNRS Editions). 

L’auteur propose ici une réflexion poussée sur ce que l’analyse sociologique des émotions peut apporter au monde du travail trop longtemps considéré comme une sphère “a-émotionnelle”, à savoir un endroit où avait cours un déni des émotions. 

Aurélie Jeantet propose dans son ouvrage de “réaffectiver le monde du travail“, car ce monde, à l’image d’autres groupes humains, telle que la famille, sont immanquablement traversés par une multitude d’émotions. Ainsi, selon l’auteur, y parler des émotions serait donc parler du travail réel : 

L’idée de rendre au monde du travail la part d’affect qui caractérise toute vie sociale constitue à la fois une fin en soi et un moyen de le rendre plus juste (dans le sens de la justice comme de la justesse). Plus juste parce que plus sensible aux autres, plus à l’écoute de tous, donc plus égalitaire. Et plus juste parce que davantage en rapport avec l’activité et son sens“. 

Bonne lecture à vous !

Aurélie Jeantet est sociologue, spécialiste du travail, maître de conférences à l’université Sorbonne-Nouvelle et chercheuse au laboratoire Cresppa.


[1]  Fréderic Lordon