Vive la sieste

Il est normal de ressentir une somnolence environ 6 heures après notre réveil : il s’agit en effet de notre rythme biologique.

Il est normal de ressentir une somnolence environ 6 heures après notre réveil : il s’agit en effet de notre rythme biologique.

En Europe, jusqu’à la révolution industrielle nous ne cherchions pas à lutter contre la nature et nous adonnions à la sieste. Par la suite, les conditions de travail évoluèrent rendant la sieste inappropriée sur le lieu de travail.

Des études récentes, dont une disponible sur le site de la NASA, démontrent désormais les effets bénéfiques d’une sieste de 15 minutes sur notre métabolisme. La pratique de la sieste améliorerait notre vigilance, notre mémoire, notre humeur et contribuerait même à réduire les risques cardio-vasculaires !

Certains pays sont déjà en avance sur ce point : d’une manière assez paradoxale, bien que les conditions de travail puissent y être très difficiles, la Chine a inscrit le droit au repos dans sa Constitution ; au Japon, la pratique de la sieste y est même valorisée car elle témoigne de l’effort réalisé au travail. Toutefois, c’est l’inverse en Angleterre et en Allemagne où la sieste demeure mal vue. Amis dormeurs, tout n’est pas perdu ! La sieste commence à devenir un élément de différenciation pour les startups californiennes cherchant à se rendre plus attractives auprès de ses collaborateurs.

Références :

https://www.welcometothejungle.co/articles/sieste-travail-monde?mc_cid=0ab49c7cfa&mc_eid=088344f968

https://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2005/03jun_naps