Vendredi Lecture | Voir petit en grand

Paru en 2010 aux éditions Maxima, "Rework – Réussir autrement" est un petit livre qui offre une vision iconoclaste, percutante et toujours d'actualité de la création d'une entreprise.

Paru en 2010 aux éditions Maxima,« Rework – Réussir autrement » est un petit livre qui offre une vision iconoclaste, percutante et toujours d’actualité de la création d’une entreprise. Dans ce bestseller, les auteurs Jason Fried et David Heinemeier Hansson transmettent les recettes pragmatiques et innovantes de leur réussite. Un condensé de bonnes idées.

Le monde du business a profondément changé. Pour « réussir », plus besoin d’être un géant. Rester une petite entreprise serait même la clé du succès. Ces convictions, Jason Freid et David Heinemeier Hansson les défendent avec passion et enthousiasme. Fondateurs de l’entreprise Basecamp, un petit empire dans la création de logiciels à destination des structures à taille humaine et des indépendants, ils sont aussi les auteurs du blog Signal vs Noise. « Rework – Réussir autrement » se présente sous la forme d’un recueil d’idées nouvelles avec, pour objectif, de redéfinir notre relation au travail. Son credo ? « Le mieux est l’ennemi du bien », pour reprendre les mots de Montesquieu.

Pour ces entrepreneurs, rien ne sert de voir trop grand. Réunions à rallonge, fonds d’investissements, agences de relations publiques, commerciaux, cabinets de recrutement, location de bureaux… Autant de superflus quand on peut – et qu’il vaut mieux – rester petit. Dans cette optique, Jason Freid et David Heinemeier Hansson donnent plusieurs conseils précieux : ne pas rédiger de « mission statement », c’est une perte de temps qui nous éloigne de l’essentiel. Ne pas recourir à des investisseurs, mais utiliser ses fonds propres : nos décisions s’en trouvent transformées. Un papier, un ordinateur et un stylo suffisent à se lancer. Construire pour doubler, c’est construire pour échouer. Quant au recrutement, il est essentiel. Ce ne sont d’ailleurs ni les CVs, ni les expériences qui comptent : l’important est de voir les gens à l’œuvre, en proposant des cas pratiques. En conclusion, cet ouvrage invite à devenir un adulte autonome, à penser par soi-même, à respecter l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle aussi. En abandonnant le jargon d’entreprise, les formules à la mode et le verbiage juridique, on renoue avec notre authenticité. Une belle manière de créer une entreprise qui nous ressemble.