Qu’est-ce que le VTE, le Volontariat territorial en entreprise ?

Le Volontariat territorial en entreprise concerne les étudiants et les jeunes diplômés et les incite à se tourner vers des PME et ETI en dehors de la région parisienne.

Aujourd’hui en France, le monde de l’entreprise fait face à un véritable challenge pour assurer son développement tout en prenant en compte les problématiques environnementales. Au niveau régional les entreprises sont de plus en plus en demande de nouveaux talents prêts à s’investir pour chercher des alternatives.

Le VTE a donc pour but de faciliter la rencontre entre les alternants ou les jeunes diplômés d’établissements supérieurs et les PME et ETI situées dans les régions de France.

Émergence d’un nouveau concept dans la crise actuelle

Le Volontariat territorial en entreprise a été initié par le Ministère de l’Économie et des Finances en novembre 2018 à l’occasion du Conseil National de l’Industrie.

Depuis 2019 ce projet est soutenu par Bpifrance. Il fait partie du plan « 1 jeune, 1 solution » lancé dans le but d’aider les 750 000 jeunes arrivés sur le marché du travail en septembre 2020 mais aussi ceux qui sont actuellement en difficulté. Durant une année, ils auront l’opportunité de découvrir la richesse des entreprises dans les territoires. À travers des missions proposées par les entrepreneurs, ils se verront confier des responsabilités avec un contrat en alternance de longue durée ou un contrat d’une année minimum, signé après l’obtention du diplôme.

Un outil pour rencontrer les talents

57% des PME-ETI affirment être en demande de talents pour assurer leur croissance. C’est ce qu’en a conclu l’étude « Attirer les talents » de Bpifrance Le Lab en novembre 2017. Le VTE apparaît donc comme une véritable chance pour les entreprises des territoires, puisqu’il permet la rencontre avec ces profils précis. « Nous voulons soutenir les PME en leur apportant des compétences » expliquait Gabriel Attal, qui était alors secrétaire d’État auprès du Ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse.

Les jeunes talents, formés à de nouvelles compétences, auront pour mission de digitaliser l’offre, développer de nouveaux produits, imaginer de nouveaux circuits de distribution ou encore initier la transition écologique des entreprises pour que ces dernières restent compétitives et performantes.

Ainsi, le Volontariat territorial en entreprise est tourné vers l’avenir pour servir l’industrie de demain. En incitant les jeunes talents à rejoindre les entreprises situées dans les territoires, il permet d’insuffler un regain d’énergie et de nouveauté dans le secteur industriel. L’expérience est bénéfique des deux côtés et le label VTE constitue un véritable atout sur le CV des diplômés.