Arrêtez la rémunération au rendement de vos dirigeants !

Les chercheurs Dan Cable et Freek Vermeulen de la London Business School plaident contre l’utilisation de la rémunération au rendement pour motiver les cadres supérieurs.

Dans leur ouvrage “Stop Paying Executives for Performance” (Harvard Business School Publishing – 2016), les chercheurs Dan Cable et Freek Vermeulen de la London Business School plaident contre l’utilisation de la rémunération au rendement pour motiver les cadres supérieurs. Ils exposent cinq raisons pour préférer le salaire à la rémunération incitative pour les cadres :

La rémunération incitative ne fonctionne que pour les tâches de routine. La qualité du travail fourni pour des tâches nécessitant engagement et création ne dépend pas d’un quelconque bonus.

Se focaliser sur la performance peut être contre-productif. Privilégier systématiquement la fin aux moyens peut nuire à la mise en place de stratégies créatives et novatrices.

L’auto-motivation reste la méthode la plus efficace. Les gens font un bien meilleur travail quand ils se sont eux-mêmes assignés leurs objectifs.

La rémunération conditionnelle hypothèque l’avenir. Dans les années 1980, une dirigeante de Harper Collins a mis entre parenthèse la plupart des livres en préparation à force de réduction des coûts pour améliorer les résultats. L’année suivante, l’éditeur n’avait pas de nouveaux livres à vendre, ses profits se sont effondrés, mais la dirigeante était déjà partie depuis longtemps avec son bonus.

Tout système de mesure est défectueux. Le principe par exemple de la rémunération “indexée” sur les bénéfices liés aux résultats nuit aux investissements à long-terme (R&D, publicité…).

Parcourir le dossier
Nos valeurs
Au sein de l’Observatoire de la Compétence Métier, notre ambition première est de remettre l’humain au centre de l’équilibre des entreprises.

Depuis sa création, l’Observatoire de la Compétence Métier s’est donné pour mission de fédérer et d’informer les professionnels et les particuliers sur la nécessaire préservation et promotion de l’humain ainsi que de la compétence métier en entreprise. Nous sommes en effet convaincus que la compétence métier et l’expertise des femmes et des hommes qui composent l’entreprise se révèlent à long terme un patrimoine inestimable.

Notre ambition, au travers de nos publications, est d’affirmer avec conviction que ces valeurs sont le véritable patrimoine de l’entreprise, la réelle valeur ajoutée et surtout la meilleure protection contre les dérives actuelles que sont la standardisation, la vision court-termiste et le nivellement par le bas des logiques d’entreprise.