Uwinbike, calculez votre indemnité de déplacement en vélo

La Loi d'Orientation des Mobilités (Loi LOM) prévoit, au travers du Forfait Mobilité Durable (FMD) que les salariés pourront être indemnisés par leur employeur à hauteur de 400 euros par an pour leurs trajets domicile bureau effectués à vélo.

La Loi d’Orientation des Mobilités (Loi LOM) prévoit, au travers du Forfait Mobilité Durable (FMD) que les salariés pourront être indemnisés par leur employeur à hauteur de 400 euros par an pour leurs trajets domicile bureau effectués à vélo.

L’application Uwinbike, actuellement en développement permettra de pallier un inconvénient majeur dans l’application de cette loi : l’apport de la preuve par l’employé de son déplacement effectif à vélo.

Développée dans la Région de Toulouse pour une expérimentation prochaine dans les 13 départements de l’Occitanie, l’application a réussi à être finaliste du concours des solutions pour le climat, organisée par la région Occitanie, aux côtés de 96 autres projets ayant pour thème principal la transition écologique.

Ainsi, l’application prévoit d’utiliser une Intelligence Artificielle capable de qualifier la réalité du transport à vélo et de fournir des informations telles que la distance parcourue, le temps de pédalage etc… L’employeur pourra créer une flotte de ses salariés utilisant le vélo et établir précisément les indemnités pour chacun.

Coté salarié, l’application proposera de regrouper les utilisateurs dans une communauté leur permettant d’obtenir en temps réel des informations sur le trafic et les zones dangereuses afin de promouvoir au mieux et avec un maximum de sécurité ce type de déplacements.

Est également prévu de fournir aux collectivités des informations sur les flux des cyclistes afin de collecter des données réelles et utiles pour la mise en place des projets d’aménagements cyclables.A ce jour, les déplacements à vélo représentent 3 % des modes de mobilité en France, alors qu’ils atteignent 10 % en Allemagne et 27 % aux Pays-Bas. Le gouvernement ne cache pas son ambition de porter ce chiffre à 9 % à l’horizon 2024.