FOCUS SUR : WeMet : la carte de visite connectée

WeMet propose de dématérialiser les cartes de visite via leur produit WeCard en utilisant deux technologies : le QR code et le sans contact.

La start-up toulousaine WeMet a développé une carte de visite connectée. Son créateur, Samuel Dassa, est parti du constat simple que, pour tous les professionnels, l’accumulation de cartes de visite devenait difficilement gérable physiquement et, de plus, que la production de ses cartes avait un impact environnemental très important à grande échelle.

Son ancienne activité dans le monde du jeu vidéo l’a confronté à une réalité : lors des salons auxquels il participait, il distribuait et récupérait un nombre de cartes de visite très important pour un résultat effectif peu convaincant.

La carte de visite demeure un élément primordial dans la stratégie commerciale, marketing et est devenue vectrice de l’identité de l’entreprise. Dans un monde dominé par le digital, cet élément reste un élément physique rare de l’entreprise et un symbole fort voire essentiel. Beaucoup d’entre nous ont encore en tête la formidable scène de la comparaison des cartes de visite du film “American Psycho”, tiré du roman de Bret Easton Ellis, où la carte de visite est l’élément central censé transmettre toutes les valeurs et toute la personnalité de son propriétaire sur un simple rectangle de papier.

Mais la réalité de notre époque est ainsi faite, la digitalisation de cet objet devient de plus en plus importante. La prise de conscience écologique aidant, la vue des chiffres révélant que 27 millions de cartes de visite sont produites par jour aux États-Unis, et près de 90 % d’entre elles prennent le chemin des corbeilles à papier dans la semaine de leur production, devrait tous nous interroger sur son avenir… WeMet propose donc de dématérialiser les cartes de visite via leur produit WeCard en utilisant deux technologies : le QR code et le sans contact. 98 % des smartphones actuels sont compatibles avec ces technologies et par simple passage de l’appareil sur la carte, une fiche complète est créée avec toutes les informations utiles. Le contact humain ne se perd donc pas et certains atouts de la carte traditionnelle demeure : pertinence des informations et fiabilité de la procédure. L’avenir du contact professionnel ?