La mobilité interne

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

La mobilité interne

9 mai 2022

Face à la difficulté croissante des entreprises à fidéliser leurs collaborateurs, nombre de stratégies internes voient le jour, parmi elles, la mobilité interne. La mobilité interne est un outil de plus en plus utilisé au sein des entreprises. Il consiste en une politique RH de reconversion des salariés en interne basée sur l'écoute des envies et des souhaits d'évolution de carrière de leurs propres salariés. L'objectif de la mobilité interne est d'offrir des évolutions de postes dans le cadre d'un parcours moins linéaire et classique.

Cette forme de mobilité est de plus en plus plébiscitée par un salariat désireux de changement dans la conduite de sa carrière.

Révolutionnaire dans la démarche, ce type d'organisation interne permet, par sa mise en place et par effet rebond, de changer, dans le bon sens, les habitudes d'écoute et d'attention aux problématiques et aux aspirations des équipes.

Mobilité interne : un concept novateur

La compétence et son évolution est devenue un élément fondamental des aspirations des salariés. Toutes les études se rejoignent pour mettre en avant l'appétence des collaborateurs pour le changement et la conduite de carrières moins linéaires.

La mobilité interne représente une alternative séduisante pour nombre de salariés qui, attachés à une entreprise, à ses valeurs ou à sa culture, peuvent y trouver des perspectives d'avenir pérennes et motivantes.

Le changement de poste et de domaine d'activité peut s'entendre de plusieurs manières. Il peut se faire verticalement via un mécanisme de promotion dans un domaine précis, il peut également être horizontal par un changement de service ou de domaine d'activité, il peut enfin être géographique via une délocalisation de l'activité exercée.

Dans tous les cas, l'entreprise, pour favoriser cette mobilité doit agir au travers d'une communication efficace.

En premier lieu, la multiplication des entretiens annuels est le vecteur le plus efficace de compréhension des aspirations des collaborateurs. Former les managers et les départements RH à cette nouvelle dimension d'écoute est centrale dans la conduite d'une mobilité efficace.

Ensuite, promouvoir la formation et la montée en compétences de ses salariés est un élément déterminant pouvant doper leurs aspirations et leurs ambitions. En encourageant la montée en compétence, l'entreprise fait murir la motivation des salariés, mettant en place un cercle vertueux interne. Se former en sachant que des perspectives et des opportunités internes existent au sein de son entreprise assure un but concret et réaliste pour générer une montée en compétences.

Enfin, l'accès à l'information sur les opportunités de postes en interne doit devenir une préoccupation majeure pour l'entreprise. En plus de révéler le dynamisme de l'entreprise, cette forme de communication révèle les aspirations et fait naître l'ambition dans les équipes.

Rompre avec une traditionnelle méthode de promotion ou de changement de poste est un processus profondément difficile pour l'entreprise. Au-delà d'une décision, c'est une rupture avec une prétendue "normalité" de fonctionnement et un bouleversement organisationnel qui engendre une méthodologie différente et une remise en question de traditions ancrées.

Les avantages de la mise en place d'une politique de mobilité interne

Miser sur la mobilité interne c'est, en premier lieu, s'affranchir de la lourdeur d'un recrutement externe. Sur ce point les avantages pour l'entreprise sont considérables :

  • Un gain d'argent tout d'abord car mettre en place un recrutement mobilise du personnel, génère des frais et surtout impose une latence importante due à la durée intrinsèque d'un tel processus.
  • Un gain de productivité ensuite car le nouvel employé est, dans le cadre de la mobilité interne, déjà familiarisé à la culture d'entreprise, à ses codes et à sa philosophie. Le gain de temps d'onboarding est mécaniquement réduit et la productivité effective peut se mettre plus rapidement en place.
  • Une minimisation des risques car, aussi pointu soit le processus de recrutement, toute embauche nouvelle est en soi un pari… Dans le cadre d'une mobilité, les managers et les équipes connaissent et peuvent anticiper les méthodes de travail, la motivation et les performances des candidats avec plus de certitude que ne le ferait tout entretien, aussi pointu soit-il.
  • Une rétention des talents bien plus efficace et, à l'heure de la propagation du phénomène de "la grande démission", cet élément est primordial. Conserver l'attractivité interne de son entreprise est profitable à tous niveaux.

Lire notre dossier dédié au phénomène d'attrition Rompre avec des habitudes ancrées est sûrement la partie du processus la plus difficile à mettre en place dans le cadre de cette stratégie de mobilité interne. Mais les avantages sont à l'évidence trop importants pour se priver d'une telle transformation.