L'offboarding : un maillon essentiel de la marque employeur

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

L'offboarding : un maillon essentiel de la marque employeur

26 janvier 2022

À l'ère où changer d'emploi est devenu monnaie courante, il est de plus en plus important pour l'entreprise de soigner les départs de ses collaborateurs. C'est pourquoi le offboarding – qui accompagne la sortie des salariés – est un processus important à prendre en compte. 

Zoom sur l'offboarding 

Le offboarding est la dernière étape dans la vie d'un salarié : c'est le moment où l'entreprise met en œuvre les actions nécessaires au bon déroulement du départ. Les ressources humaines se chargent de l'aspect administratif avec les obligations légales de rupture du contrat de travail. Le manager reçoit généralement l'employé en entretien individuel et peut être amené à rédiger une lettre de recommandation. 

Pour un offboarding réussi, il est important de communiquer sur le départ d'un employé auprès du reste du personnel et d'en expliquer les raisons dans la mesure du possible, afin de créer un climat de confiance et de transparence au sein de l'entreprise. En outre, l'employeur peut choisir ce moment pour valoriser le travail de son collaborateur et écouter par la même occasion son retour sur son expérience afin d'améliorer certains points de son management. Enfin, le pot de départ est l'ultime étape qui permet de saluer de manière respectueuse l'engagement du salarié au sein de l'entreprise, pour garder les aspects positifs de sa collaboration. 

Quitter l'entreprise dans de bonnes conditions : un atout pour la marque employeur

Qu'il s'agisse d'un licenciement ou d'une démission, l'entreprise se doit de soigner le départ de ses salariés pour continuer à entretenir de bonnes relations professionnelles mais également pour améliorer l'image de l'entreprise, ce qu'on appelle la marque employeur. Un collaborateur satisfait de son expérience au sein de l'entreprise deviendra un bon ambassadeur de la marque et contribuera à véhiculer une bonne image de cette dernière dans sa sphère personnelle et professionnelle. Si son départ s'est mal passé, le collaborateur peut potentiellement salir la réputation de l'entreprise sur les réseaux sociaux et auprès des clients et futurs employés. C'est pourquoi il devient nécessaire de bien organiser le offboarding.

Parfois, les salariés reviennent travailler dans l'entreprise qu'ils ont quittée, ce phénomène est appelé "boomerang rehire". Selon une étude menée par The Workforce Institute en 2015, 40 % des salariés interrogés se disent favorables à l'éventualité de retourner dans une entreprise où ils ont déjà travaillé.