Le rapport de l’OIT sur le travail dans le monde

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

Le rapport de l’OIT sur le travail dans le monde

25 mars 2022

L’OIT (Organisation Internationale du Travail) est une institution spécialisée des Nations Unies. Sa vocation est d’apporter les meilleures conditions de travail aux hommes et aux femmes à travers le monde. Début 2022, l’OIT a publié un rapport sur les tendances 2022 concernant l’emploi et les questions sociales à travers le monde. 

Les chiffres de l’emploi dans le monde

Pour 2022, l’OIT se projette sur une légère hausse du taux d’emploi mondial, passant de 55,4 % en 2021 à 55,8 % en 2022. En 2020, avec l’arrivée de la pandémie, il avait connu une chute considérable : de 57,3 % en 2019 à 54,8 % en 2020. Ce taux diminue constamment depuis 1991. Cette année-là, il atteignait 62,4 %. 

Le chômage mondial, quant à lui, a connu une très forte hausse entre 2019 et 2020, se hissant de 185,9 millions à 223,7 millions. Avec la reprise progressive du travail, l’OIT estime un chiffre à 214,2 millions pour 2021 et 207,2 millions pour 2022. 

Les conséquences de la crise sanitaire sur l’emploi

Le rapport de l’OIT met en lumière que la reprise est lente et toujours incertaine. La dynamique semble être lancée sur l’ensemble des régions à travers le monde. Cependant, il existe des disparités quant au rythme. La reprise est plus encourageante en Amérique du Nord et en Europe, ce qui n’est pas le cas en Amérique latine, en Asie du Sud-Est ou encore aux Caraïbes. À noter également que de nombreux organismes éducatifs et de formation ont fermé et que les conséquences sur le long terme seront bel et bien présentes auprès des jeunes. Le travail temporaire a tout de même permis de limiter la casse pour de nombreux travailleurs et de nouveaux emplois alternatifs ont été créés. 

Selon le rapport de l’Organisation Internationale du Travail, il faut s’attendre à des années difficiles et à un marché du travail totalement transformé. En plus de son analyse complète, le document propose des recommandations politiques pour encourager une reprise inclusive, qui place l’Homme au centre.