Les trophées Métiers pour elles, une mise en lumière des femmes d’aujourd’hui

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

Les trophées Métiers pour elles, une mise en lumière des femmes d’aujourd’hui

12 mai 2022

C’est à l’occasion de la journée de la femme que l’Afpa a organisé cette nouvelle édition des trophées “Métiers pour elles”. Cet évènement unique se déroule en collaboration avec le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Mettre en valeur des femmes qui ont choisi un métier considéré comme masculin

Ces trophées récompensent des personnalités féminines qui ont choisi comme voie professionnelle un environnement majoritairement masculin. En effet, la part des femmes y est généralement inférieure à 30 %. L’objectif de cet événement annuel est alors de réfléchir à cette répartition inégale et d’encourager les femmes d’aujourd’hui à ouvrir leur champ des possibles.

Il s’agit également de briser les préjugés dans le but d’élargir le choix professionnel des femmes et d’encourager l'égalité ainsi que la mixité dans le monde du travail d’aujourd’hui. L’idée est aussi de dire qu’il n’y a pas de métiers spécialement réservés aux hommes, et vice versa, à une époque où la répartition des activités reste genrée.

Quelles sont les lauréates de l’édition 2022 ?

Le 8 mars 2022, 6 lauréates ont reçu un prix, à travers 3 catégories. Le trophée Plur’Elle récompense une femme qui a effectué une reconversion professionnelle après avoir travaillé dans différents secteurs. Il a été remporté par Mellina Boras, une électricienne d’équipement du bâtiment de 35 ans. Le trophée Passionn’Elle s’adresse quant à lui à une personnalité féminine qui a su construire son projet professionnel malgré les obstacles. Il a été décerné à Sylvie Lamy, une conductrice de transport routier de marchandises sur tous véhicules, âgée de 46 ans. Héloïse Chaigne, métallière de profession, a reçu le prix spécial du jury pour son parcours atypique et sa détermination.

Le trophée Essenti’Elle récompense ensuite une femme qui est pionnière dans son domaine professionnel. C’est le cas de Léna Mesnier, mécanicienne réparatrice en marine de plaisance, un domaine où les femmes n’étaient jusqu’alors pas représentées. Un prix spécial du jury a été remis à Laura Pinaudeau, soudeuse de 31 ans, pour son secteur où les femmes représentent seulement 4 % des effectifs de formation. Enfin, Julie Cazals, mécanicienne automobile de 35 ans, a reçu le prix d’honneur du jury. Après de nombreuses difficultés, cette dernière a su renouer avec sa passion avec détermination.

Aujourd’hui, sur 87 familles professionnelles, 50 % des femmes s’inscrivent dans 12 familles. Elles sont surreprésentées dans des professions dites féminines (administration, santé, social, éducation, aide à la personne). Les femmes récompensées par les trophées Métiers pour elles ont choisi de prouver qu’un métier n’a pas de genre et que tous les choix professionnels sont envisageables.