11,56 milliards d’euros levés en 2021 pour la French Tech

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

11,56 milliards d’euros levés en 2021 pour la French Tech

9 mars 2022

La French Tech est un écosystème qui regroupe les start-up françaises à fort potentiel de développement ainsi que les investisseurs et les grands décideurs. Tous ensemble, leur objectif est de monter en puissance et de faire rayonner l’innovation française à travers le monde.

Des levées de fonds historiques

Selon le baromètre EY du capital-risque 2021, les start-up françaises ont levé 11,56 milliards d’euros l’année dernière. Cela représente une augmentation de 115 % par rapport à 2020. En 2021, 22 levées de fonds ont été supérieures à 100 millions d’euros, contre seulement 9 en 2020.

Les secteurs qui ont généré le plus d’investissements sont ceux des services internet, de la Fintech et des logiciels et services IT. La Fintech connaît une croissance exceptionnelle, passant de 622 millions d’euros de levées de fonds en 2020 à 2,548 milliards en 2021. Notamment, la start-up Ledger, spécialisée dans les cryptomonnaies, a levé 380 millions de dollars, obtenant ainsi son statut de licorne. Sorare, le jeu de fantasy football, signe la plus grosse levée de fonds de la FrenchTech, avec 680 millions de dollars.

12 nouvelles licornes en 2021

Le montant levé n’est pas le seul record de cette année : le nombre de licornes a aussi explosé en 2021, avec 12 nouvelles entreprises dans le classement. À date, il y a aujourd’hui 26 licornes françaises, c’est-à-dire des start-up évaluées à plus d’un milliard de dollars. Parmi les nouvelles, on retrouve notamment Alan (Assurtech), Back Market (Marketplace), Lydia (Fintech), ManoMano (Marketplace), Vestiaire Collective (Marketplace) ou encore Swile (Expérience collaborateur).

Après des années 2019 et 2020 en demi-teinte, 2021 marque un véritable tournant pour la French Tech. Quelle tendance pour 2022 ? Les Cleantech et les Deeptech devraient continuer à prendre de l’importance. Le plan France 2030 va en ce sens, grâce à une enveloppe de 30 milliards d’euros pour réindustrialiser le pays.