Les 5 start-up qui ont rejoint le classement des licornes

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

Les 5 start-up qui ont rejoint le classement des licornes

14 mars 2022

Le début de l’année 2022 a été riche en rebondissements pour la tech française. En quelques semaines, 5 nouvelles entreprises sont venues agrandir le classement des licornes. La France compte désormais 26 start-up dont la valorisation dépasse le milliard de dollars.

Spendesk, l’outil dédié aux DAF

La Fintech Spendesk a levé 100 millions d’euros auprès du groupe américain Tiger Global en début d’année. Avec un financement total de 260 millions d’euros, la start-up est désormais valorisée à plus d’1 milliard de dollars et entre dans le club des licornes. En 2021, elle a également été élue “meilleure Fintech pour laquelle travailler en Europe” et a agrandi ses rangs avec une centaine de nouveaux collaborateurs.

PayFit, le logiciel de paie en ligne

Après une levée de fonds de 254 millions d’euros, PayFit est la première licorne de l’année 2022. La start-up qui compte 700 collaborateurs prévoit grâce à ce financement d’en recruter 400 en plus cette année. Aujourd’hui, plus de 6 000 entreprises utilisent déjà le logiciel PayFit.

Qonto, la banque en ligne

En début d’année, la néobanque Qonto a été valorisée à 4,4 milliards d’euros, devenant ainsi la plus grosse licorne française. Back Market a rapidement détrôné la start-up de ce statut, puisque quelques heures plus tard, la marketplace a levé 450 millions d’euros, affichant une valorisation à 5,1 milliards d’euros.

Ankorstore, la marketplace pour les commerces de proximité

Déjà présente dans 23 pays en seulement 2 ans, la start-up est devenue la 24ème licorne française le 10 janvier. Ankorstore met en relation 200 000 commerces de proximité avec 15 000 marques. En ce début d’année, elle a levé 250 millions d’euros et sa valorisation est passée à 1,75 milliard d’euros.

Exotec, l’entreprise de robotique

Exotec commercialise des robots dédiés à la préparation de commandes. Début 2022, elle lève 293 millions d’euros et voit sa valorisation bondir à 1,75 milliard d’euros. Avec ces fonds, l’entreprise souhaite multiplier par 10 son chiffre d’ici 2025. La start-up est la première licorne industrielle du pays.

Avec déjà 26 licornes en 2022, la France dépasse largement l’objectif fixé par Emmanuel Macron en 2019. Il souhaitait alors atteindre le nombre de 25 licornes en 2025.