Le management persuasif en entreprise

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

Le management persuasif en entreprise

14 mai 2022

Il existe dans le monde du travail actuel quatre principaux styles de management : persuasif, directif, délégatif et participatif. Le style de management dépend de la personnalité, des valeurs et des croyances du manager. Celui qui mise sur le management persuasif place l’écoute au cœur de son approche relationnelle.

Qu’est-ce qu’un manager persuasif ?

Le management persuasif est également parfois appelé management informatif. Cette manière de procéder avec ses collaborateurs illustre une approche basée sur l’échange et le relationnel. Un manager persuasif pousse les autres à se dépasser et à atteindre de nouveaux objectifs. Il agit tel un guide, mentor et médiateur qui a su nouer au fil du temps des relations de confiance avec ses collègues.

Le pouvoir de persuasion de ce style de manager est immense et chaque idée est étayée par des arguments et exemples afin d’instaurer un climat de confiance. Il inspire au quotidien ses collaborateurs et leur donne le droit d’exprimer leur avis afin de créer une dynamique positive d’écoute et d’échange. L’esprit d’équipe est primordial dans le management persuasif. Cependant, c’est bien le manager en question qui détient toujours la décision finale.

Quels sont les avantages et les limites du management persuasif ?

Utilisé dans les situations adéquates, le management persuasif est synonyme de bien des avantages pour les entreprises. C’est une manière efficace pour motiver les collaborateurs et fédérer une équipe autour d’un projet commun. C’est également l’occasion de donner à un salarié le sentiment d’appartenance à un groupe et l’envie de dépasser ses limites. Enfin, cela permet de donner plus de confiance aux salariés qui en manquent alors que les compétences sont quant à elles bien présentes.

Du côté des inconvénients désormais, le management persuasif peut dans une certaine mesure s’avérer être fermé sur l’extérieur. Les nombreux échanges au sein d’un même groupe peuvent également parfois ralentir un temps la finalité d’un projet. Ensuite, cela peut affecter l’autonomie et la prise d'initiative d’un collaborateur. L’investissement du manager et des salariés est tel que cela peut conduire à des confusions entre vie professionnelle et personnelle. Enfin, cela peut être assimilé dans certains cas à un management autoritaire et paternaliste.

Il n’existe pas de type de management idéal. Un bon manager sait s’adapter à chaque situation et emploie le meilleur style de management au moment opportun.