Alice Thomazo : "Il faut parfois jouer les équilibristes pour préserver l’identité de la société et accompagner la conduite du changement"

Interview

Alice Thomazo : "Il faut parfois jouer les équilibristes pour préserver l’identité de la société et accompagner la conduite du changement"

20 juin 2022

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

Alice Thomazo
     
     

Alice Thomazo est DRH chez Maison Junot, société de services de vente, gestion et location immobilière. Alice nous explique ses enjeux RH dans le cadre d’une entreprise familiale dans le secteur très concurrentiel de l’immobilier.

Quelles sont les spécificités du poste de DRH chez Junot ?

JUNOT est une entreprise familiale, qui s’est développée depuis 30 ans sur des valeurs fortes de transparence, d’éthique et d’excellence.

Celles-ci se traduisent à travers chaque recrutement, chaque formation, et chaque décision prise pour le développement des équipes et de leur savoir-faire.

Notre réussite repose aujourd’hui sur des équipes majoritairement commerciales, au statut particulier de salarié VRP, ce qui est rare dans un marché d’indépendants. Ces équipes sont rémunérées 100% à la commission. Il s’agit donc d’une population particulièrement engagée mais aussi très exposée aux aléas du marché, et dont la stabilité est à préserver au maximum.

Tu es arrivée chez Junot il y a bientôt 3 ans où un énorme chantier RH t’attendait, comment appréhende-t-on un tel défi ?

Structurer la fonction RH au sein de JUNOT m’a semblé un challenge très excitant dès ma rencontre avec la famille Kuperfis, qui m’a accordé sa confiance pour accompagner son développement RH.

J’ai eu un coup de cœur pour cette maison familiale, entrepreneuriale, et pour son ambition humaine et business.

Tous ces éléments m’ont donné confiance et certitude que structurer humainement cette organisation permettrait d’accompagner l’entreprise dans son développement.

Le changement a dû être de taille en passant d’une grosse firme internationale à une entreprise à taille humaine. Comment s’est opéré ce changement ?

Le moteur de la fonction RH, c’est la compréhension des enjeux humains d’une entreprise, quel que soit son périmètre géographique !

Mon expérience s’est construite depuis bientôt 15 ans dans des entreprises à taille humaine, en croissance qui considèrent leurs équipes comme les piliers de leur réussite.

J’ai retrouvé chez JUNOT ces ingrédients qui font l’âme d’une entreprise familiale : passion, engagement et bienveillance.

J’ai tout de suite plongé dans cette aventure.

Comment se positionner en tant que directrice RH, lorsqu’on arrive dans une entreprise familiale souvent empreinte de tradition et d'usages bien spécifiques ?

J’ai eu la chance d’être intégrée chez JUNOT avec beaucoup de bienveillance par la famille Kuperfis, mais aussi par mon binôme à la Direction Commerciale,  par le siège, et par les équipes en agence.

Nous avons eu l’opportunité de mener des projets de transformation impactant la base de l’organisation RH dès les premiers mois, qu’il fallait moderniser, ce qui a permis de vite comprendre l’eco-système de l’entreprise.

La crise sanitaire est ensuite arrivée rapidement et m’a plongée au cœur des problématiques de chaque équipe, de chaque salarié. Il n’y pas de meilleure école que l’adversité pour apporter sa pierre à l’édifice et prouver son engagement !

Comment incarner une posture d'actrice du changement tout en conservant les codes de la profession ?

Je suis admirative des 30 ans d’histoire qui font la force de la Maison JUNOT.

C’est un véritable atout dans le développement d’une entreprise : on peut s’appuyer sur la stabilité des équipes, leur savoir-faire, une excellente connaissance des compétences de chacun et des points de vigilance, et sur une communication très naturelle et intuitive.

Dans une telle organisation, le coté affectif est très marqué, il faut parfois jouer les équilibristes pour préserver l’identité de la société et accompagner la conduite du changement.

Enfin, il faut rester en contact permanent avec les équipes sur le terrain, pour répondre au mieux à leurs besoins.

C’est très exigeant mais c’est passionnant !

La formation tient une place importante chez JUNOT, pour quelles raisons ? Comment cela se manifeste-t-il ?

L’environnement très concurrentiel de l’immobilier parisien, où se croisent une multitude de façons de travailler, parfois plus ou moins éthiques, nous oblige à adopter une approche extrêmement rigoureuse du métier de la Transaction immobilière, ainsi que de la Location-Gestion, afin de garantir le meilleur niveau de transparence et de fiabilité à nos clients, et de ne pas tomber dans les pièges de ce métier souvent mal perçu.

Par ailleurs, la crise sanitaire a engendré beaucoup de changements de comportements dans les rapports commerciaux.

Il faut aussi noter que cet univers appelle beaucoup de reconversions professionnelles.

Pour toutes ces raisons, nous avons considéré la Formation comme l’une de nos priorités, pour accompagner tant nos recrutements que la montée en puissance des équipes.

En 2021, celles-ci ont suivi près de 35h de formation par personne.

Nous poursuivons cet effort en 2022, grâce au recrutement d’une responsable de la Formation, dont la mission est de diversifier les sources d’apprentissage, d’animer l’acquisition des connaissances, et de connecter concrètement les formations aux problématiques opérationnelles de nos métiers.

Nous sommes ravis de voir JUNOT solidifier son parcours d’onboarding, et accompagner avec talent le développement des connaissances, depuis son arrivée !

Junot est en très forte croissance, comment conciliez-vous cette croissance avec la nécessaire préservation de l’ADN JUNOT ?

La famille est le pilier de cette cohésion : Martine et Sébastien Kuperfis sont en constant contact avec les équipes sur le terrain. Anne Kuperfis dirige la Communication et le Marketing, en portant avec talent les messages de JUNOT en interne et en externe.

La fonction RH quant à elle, ne vise pas à révolutionner l’entreprise, mais à faciliter son développement et le travail de chacun, en jouant avec les codes et les traditions de la Maison.

Ainsi, en collaboration avec l’Equipe digitale, nous avons développé un Intranet Collaboratif qui est aujourd’hui un outil essentiel de notre communication interne.

Nous profitons également de chaque occasion pour réunir les équipes.

Par exemple, les sessions de formation sont un excellent moment pour que chacun se rencontre et échange.

Enfin et surtout, la Maison JUNOT réunit très souvent, avec beaucoup de chaleur et de générosité, ses équipes lors de très beaux évènements internes.

Quels sont les futurs projets RH de Junot ?

Pour absorber et organiser cette croissance, nous avons recruté il y a quelques mois une Directrice des Opérations, Philippine Guénot, dont la mission prioritaire est de piloter l’organisation du back office, mais aussi le développement de la marque avec l’ouverture de nouvelles agences en Régions (Lille et Grand Ouest Parisien en 2022), et l’intégration de nouvelles solutions digitales en interne.

Nous avons aussi accueilli une Directrice Commerciale, Bérengère Confavreux, qui anime et coordonne l’activité de notre réseau d’agences.

Cela a donné un coup de fouet à nos méthodes de travail, nous a confronté au changement, et nous permet désormais de nous projeter solidement dans l’avenir.

Désormais, nos challenges RH sont avant tout ceux d’accompagner le développement de nouvelles activités, sur de nouveaux marchés immobiliers, ainsi que d’accélérer le Recrutement, dans un marché très tendu. Nous poursuivons également nos efforts de digitalisation de nos process RH, et travaillons au développement d’une école de Formation dont nous espérons pouvoir certifier un parcours grâce au label QUALIOPI, en 2023.