Pratiques RSE des entreprises

"Près de 70 % des PME/ETI (moins de 1 000 salariés) et 75 % des grandes entreprises (plus de 1 000 salariés) disposent désormais d'un système de gestion de la RSE "adapté" à "exemplaire""

Le Médiateur des entreprises (organisme dépendant du ministère de l’Economie et des Finances) et EcoVadis (1) publient depuis trois ans les résultats d’une étude comparant de 2012 à 2018 les pratiques RSE d’entreprises des pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) et BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

Les trois critères de RSE pris en compte dans le cadre de cette étude sont :

  • Le domaine social
  • Le domaine environnemental
  • L’éthique

Les résultats pour les entreprises françaises sont très encourageants. En effet, 20 804 entreprises ont été évaluées entre 2016 et 2018 et, sur ce chiffre, les 3000 représentantes françaises hissent le pays au 3èmerang mondial pour leur niveau de management de la RSE, notamment dans les secteurs des transports et de la logistique.L’évolution des observations réalisées lors des précédentes études permet de mettre en lumière que le retard des entreprises françaises en matière d’éthique, de prévention de la corruption et de gestion des données est désormais rattrapé.

Selon cette étude : “Près de 70 % des PME/ETI (moins de 1 000 salariés) et 75 % des grandes entreprises (plus de 1 000 salariés) disposent désormais d’un système de gestion de la RSE “adapté” à “exemplaire””

Le point le plus positif réside essentiellement dans la dynamique positive que met en avant cette étude, en effet, depuis 2012, les entreprises observées par l’étude sur le territoire national qui présentaient au départ les scores plus que médiocre en termes de RSE, se sont toutes hissées au niveau des autres entreprises à coup de prise de conscience et d’efforts nourris.

Lien vers l’étude complète

(1) : EcoVadis s’intéresse à un vaste spectre de systèmes de gestion non financiers, notamment aux conséquences dans les thèmes suivants : l’Environnement, le Social & Droits de l’Homme, l’Éthique et les Achats Responsables. Chaque entreprise est évaluée sur des problématiques essentielles en fonction de sa taille, de sa localisation et de son secteur d’activité.