Le nouveau congé paternité à venir au 1er juillet 2021

Dès le 1er juillet, le congé paternité passera de 14 à 28 jours, signant ainsi le premier allongement depuis sa création en 2002. Tous les salariés pourront en bénéficier : l’occasion pour chaque homme d’être plus présent pendant les premiers jours de vie de son enfant.

C’est une bonne nouvelle pour tous les futurs parents ! Dès le 1er juillet, le congé paternité passera de 14 à 28 jours, signant ainsi le premier allongement depuis sa création en 2002. Tous les salariés pourront en bénéficier : l’occasion pour chaque homme d’être plus présent pendant les premiers jours de vie de son enfant.

Le congé paternité : comment ça marche ?

Pour en profiter, l’employé doit avertir son entreprise, a minima, 1 mois avant la date de début du congé. Toute naissance prévue ou survenue à compter du 1er juillet 2021 ouvrira droit à 25 jours calendaires de congé paternité, complétés par les 3 jours de congé de naissance pris en charge par l’employeur.

Ce nouveau congé se divise en une période de 4 jours calendaires, qui sont à prendre obligatoirement après la naissance et le congé de 3 jours. Le congé restant (21 jours) devra débuter, au plus tard, 4 mois après la naissance de l’enfant.

Un allongement en réponse à un rapport scientifique

La science a mis en exergue l’importance des 1000 premiers jours de l’enfant, qui s’étendent du 4ème mois de grossesse aux deux ans du bébé. Présidé par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, un rapport complet sur cette période clé de la petite enfance a été présenté au ministère des Solidarités et de la Santé.

Cette commission de 18 experts répond à un enjeu très fort du gouvernement : construire un parcours parental complet et accompagner le développement des futurs adultes de demain, dès leur plus jeune âge. La question des congés est un sujet phare du rapport des 1000 premiers jours. En les repensant, le gouvernement entend ainsi donner le temps nécessaire aux parents, mais aussi au bébé, de bien appréhender leur nouvelle vie.

Panorama des congés pour les pères à travers l’Europe

Il n’y a pas de doute quand on regarde nos voisins : la durée de congé paternité en France est courte. La Norvège fait partie des meilleurs élèves européens en termes de congés. Le père peut prendre jusqu’à 15 semaines de congé, payées à 100%. Quant à la Finlande, le pays s’est fixé l’objectif d’atteindre 7 mois de congé pour chaque parent en 2021. Les espagnols connaissent aussi une évolution majeure cette année, avec un passage à 16 semaines.

Le rôle des deux parents est capital, dès les premiers jours de vie de l’enfant, et même bien avant. L’allongement du congé paternité est une première étape pour redonner au père toute sa place dans l’accueil du bébé au sein du foyer.