La VAE, un dispositif certifiant pour évoluer professionnellement

Devenez, à votre échelle, acteur du changement ?

Vos idées nous intéressent, votre opinion nous importe et votre point de vue est essentiel.

Proposez votre contenu

La VAE, un dispositif certifiant pour évoluer professionnellement

18 mars 2022

Mise au point dans le cadre de la loi de modernisation sociale en 2002, la VAE fête ses 20 ans d’existence. Ce dispositif permet à une personne d’évoluer professionnellement en obtenant une certification grâce à son expérience. Qu’en est-il en détail, qu’est-ce que cela peut vous apporter et comment accéder à la VAE ?

Qu’est-ce que la VAE ?

Lancée en janvier 2002, la validation des acquis de l’expérience permet d’obtenir un diplôme, titre ou certificat d’après une expérience personnelle (savoir-faire, connaissances) et d’évoluer de manière professionnelle. Depuis ses débuts, ce dispositif a connu des changements et évolutions, notamment avec l’apparition des blocs de compétences. Plus qu’une simple formalité, la VAE illustre un véritable parcours et un investissement personnel important avant de passer devant un jury et de faire valider ses acquis.

La VAE est accessible à toute personne active, sans distinction d’âge, nationalité, niveau de formation initiale ou statut professionnel. Depuis la loi Travail, ce dispositif est envisageable dès un an d’expérience (en continu ou non) en rapport avec la certification souhaitée. Il est possible de procéder à une VAE pendant une activité professionnelle mais également pendant une action de bénévolat, un mandat électoral, une activité syndicale ou toutes autres activités exercées dans le domaine du sport de haut niveau.

Pourquoi et comment faire une validation des acquis de l’expérience ?

Contrairement à une formation classique, la VAE ne permet pas d’acquérir de nouvelles expériences. Cependant, elle permet de mettre en valeur celles déjà acquises. Ce processus a plusieurs objectifs :

  • Permettre à un salarié de retrouver confiance en lui sur son lieu de travail et d’acquérir un nouveau diplôme valorisant.
  • Envisager la possibilité de changer d’entreprise grâce à une certification professionnelle.
  • Effectuer une reconversion professionnelle et changer de métier ou vous mettre à votre compte.

En ce qui concerne le processus de la VAE, le parcours se divise en 4 grandes étapes :

  • Identifier le diplôme et l’organisme certificateur correspondant. Un bilan de compétences ou un entretien personnalisé dans le centre conseil VAE peuvent être nécessaires à cette étape pour y voir plus clair.
  • Contacter le centre certificateur pour envoyer un dossier de recevabilité.
  • Constituer le dossier VAE une fois la demande validée. Une aide par un accompagnateur VAE certifié est alors possible mais payante. Cependant, selon le statut professionnel du demandeur, il est envisageable d’accéder à des aides régionales ou à une aide à la validation des acquis délivrée par Pôle emploi.
  • Présenter son dossier et son parcours devant un jury. Ce dernier peut ensuite décider de valider totalement ou partiellement la certification ou encore de la refuser.

En 2021, la moyenne nationale de réussite à la VAE a atteint 69 %. Les autres candidats obtiennent généralement au moins une validation partielle des acquis. Après la validation des acquis de l’expérience, il n’est pas rare d’entamer une formation professionnelle pour obtenir un niveau plus élevé et prétendre à un poste à plus hautes responsabilités.